Manifestation et rassemblement “Dimanches sanglants – De Derry au Yémen” à Dublin

Jusqu’à 100 personnes ont participé a la manifestation et au rassemblement “Dimanches sanglants – De Derry au Yémen” à Dublin ce soir.

L’événement, organisé par l’Anti Imperialist Action Ireland, a souligné les crimes de guerre impérialistes en cours en Irlande et dans le monde et a été suivi par un large éventail de forces progressistes, comprennant les Républicains Socialistes Irlandais, Independent Workers Union, Saoradh, The 1916 Societies, l’Anti Internment Group d’Irlande et le Free Tony Taylor Dublin Committee ainsi que des activistes indépendants et d’autres progressistes.

Padraig O Fearghail, républicain socialiste irlandais, a présidé la marche et le rassemblement à 17h au Mémorial des Bombardements de Dublin et de Monaghan. Il a présenté le programme de la soirée avant de demander à l’animateur de radio de renommée internationale George Galloway de déposer une couronne en mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie dans les bombardements de Dublin et de Monaghan, un crime de guerre britannique en Irlande qui reste non résolu. Après une minute de silence, Padraig a présenté Diarmuid Breatnach, qui chanta une version entraînante du Ludlow Massacre de Woodie Guthrie, une chanson qui commémore le massacre des mineurs frappeurs par les impérialistes américains en 1914.

La manifestation, dirigée par une couronne et des drapeaux noirs, se poursuit le long de la rue Talbot avec les slogans «De l’Irlande à la Palestine – L’occupation est un crime» et «Donald Trump / Theresa May – Combien d’enfants avez-vous tué aujourd’hui?». La manifestation a reçu beaucoup de soutien de la part des passants et des voitures et des bus qui ont klaxonner pour montrer leur soutien. Les manifestants, dont certains portaient des bougies, se dirigeaient vers la Poste centrale de Dublin où une autre foule s’était déjà rassemblée.

Devant le lieu historique de la Poste centrale de Dublin, Padraig a appelé Marie Uí Mhaolain, une chanteuse bien connue, à déposer une couronne au nom de tous ceux qui avaient perdu la vie à la suite de crimes de guerre impérialistes. Cela a été suivi par un discours inspirant de George Galloway au sujet de l’injustice de l’occupation britannique en cours en Irlande et de l’ingérence impérialiste et l’occupation du Moyen-Orient. Galloway a porté une attention particulière au cas de la détention de Ahed Tamimi par l’occupation sioniste de la Palestine, dont le 17ème anniversaire a eu lieu aujourd’hui la décrivant à la fois comme une héroine et une dirigeante de la résistance!

Padraig a rappelé que l’impérialisme continue son interférence indésirable en Irlande aujourd’hui, en soulignant en particulier le crime d’internement avant d’appeler Pól Ó Scanaill du Comité Free Tony Taylor Dublin qui a lu une déclaration au nom de Lorraine Taylor, épouse du prisonnier de Derry Tony Taylor.

Diarmuid Breatnach a ensuite inviter les personnes assemblées à chanter Happy Birthday à Ahed Tamimi, avant de terminer la procédure avec la célèbre chanson anti-guerre Waltzing Matilda.

L’Anti Imperialist Action Ireland tient à remercier tous ceux qui ont assisté à l’événement de ce soir, tous nos orateurs et chanteurs et tous ceux qui ont travaillé si dur au cours des derniers mois pour faire de cet événement un succès. Ce soir, Dublin a pris une position défiante contre l’impérialisme en Irlande et dans le monde entier et nous avons l’intention de continuer à construire dans ce sens dans un avenir immédiat!

Source: https://www.facebook.com/antiimperialistactionireland/posts/1994170847266909