Les maoïstes mettent le feu à plusieurs véhicules et appellent à un bandh contre la “répression fasciste” le 5 février

Malkangiri : Au moins 40 combattants rouges lourdement armés, dirigés par des cadres du Comité Zoné Andhra Odisha (AOBSZC) du Parti Communiste d’Inde (maoïste), ont fait irruption dans un camp de construction aux environs de 12 heures alors que des travaux étaient en cours pour la construction d’une route vers un village.

Les maoïstes ont également incendié plusieurs véhicules sur trois autres sites dans le district limitrophe du Chhattisgarh. Ils ont incendié quatre camions, deux JCB et un tracteur à Bhupatiraopet dans le même district.

Ils ont laissé derrière eux une déclaration disant que leur action était en protestation contre l’exploitation illégale du sable dans la région.

Les rebelles, à travers des affiches, ont condamné les opérations des «mafia du sable», les tentatives de mise en place de mines à ciel ouvert et le déplacement des pauvres et opprimées au nom de grands projets soutenus par l’État.

Ils ont appelé le peuple à faire du bandh (manifestation) organisée par le PCI (maoïste) dans la région de Telangana-Dandakaranya contre la “répression fasciste” le 5 février un succès.

Sources: theindu.com, ndtv.com, kalingatv.com