Contre les intrusions de la police, le PCI(m) augmente ses opérations militaires dans la région frontalière de l’Andhra Pradesh-Telangana

Des tensions ont éclaté à la frontière entre l’Andhra Pradesh et le Telangana avec le Parti Communiste d’Inde (Maoïste) qui a eu recours à la violence ces derniers jours. Les forces centrales engagées dans des opérations anti-Naxal dans les forêts frontalières ont donné l’alerte.

Les naxalites ont empêché les forces paramilitaires d’entrer dans leurs bastions en creusant des tranchées et en abattant des arbres sur les routes. Les dirigeants maoïstes tiennent des réunions avec les villageois dans les poches tribales. Les Naxalites intensifient leurs mouvements dans le Chhattisgarh et l’Odisha, des groupes de Greyhounds (forces paramilitaires) ont été alertées et les opérations de ratissage intensifiées. Des membres de l’Armée de Guérilla Populaire de Libération (PLGA) ont endommagé les routes, fait sauter un pont et blessé trois personnes, dont un Cobra Jawan et deux civils ces derniers jours.

La police de l’AP a récemment souligné le déploiement de plus de forces de police pour limiter les activités de Naxal. “Comme la menace maoïste est une question interétatique, nous menons des discussions avec nos homologues dans les États dominés par le Naxal. La coopération entre les officiers est bonne”, a déclaré un officier.

La police a installer des camps médicaux et mener des activités sportives pour tenter de gagner le cœur du peuple dans les poches tribales.

Source: http://www.thehindu.com/news/national/andhra-pradesh/tension-on-ap-ts-borders-as-maoists-step-up-activities/article22652452.ece