Au moins quatre soldats indiens tués dans une embuscade des rebelles maoïstes

Des rebelles maoïstes ont pris en embuscade une patrouille de l’armée indienne ce jeudi et ont tué quatre soldats, c’est un coup donné aux mesures de sécurité, en prévision des élections nationales qui débuteront la semaine prochaine, ont annoncé des responsables.

Les troupes des forces de sécurité des frontières ont effectué une patrouille à pied dans un district forestier reculé de l’État de Chhattisgarh lors de l’attaque. Six de ces soldats ont également été blessés.

Le chef de la police de l’État, D.M Awasthi, a déclaré que les communications étaient difficiles, car le district de Kanker est très isolé mais les forces blessées ont été évacuées.

Les forces indiennes combattent les maoïstes depuis des décennies dans cet État central riche en minerais, qui votera le 11 avril, premier jour des élections nationales à plusieurs étapes qui se termineront le 19 mai.

Les rebelles appellent souvent au boycott des élections dans le cadre de leur campagne violente contre l’État indien.

On pense que les maoïstes sont présents dans au moins 20 autres États indiens, mais sont surtout actifs dans le Chhattisgarh, l’Odisha, le Bihar, le Jharkhand et le Maharashtra.

Les guérilleros disent qu’ils se battent pour les tribaux et les paysans sans terre. L’insurrection a laissé des dizaines de milliers de morts.

Le gouvernement a lancé une vaste campagne militaire contre les rebelles dans les régions, qui sont principalement pauvres et ne dispose que de peu de services essentiels.

Source : https://www.thejakartapost.com/news/2019/04/04/at-least-four-indian-soldiers-killed-in-maoist-rebel-ambush.html

Narkana

Coordinateur pour Redspark français