Sur le meurtre brutal de Felix Randy Malayao, consultant du NDFP

Nous, le panel de négociation du Front National Démocratique des Philippines (NDFP), exprimons notre indignation et notre ferme condamnation du meurtre brutal de Felix Randy Malayao, consultant du NDFP de renommée internationale sur les réformes politiques et constitutionnelles.

Nous exprimons nos condoléances à la famille, les amis, les camarades et les collègues de Ka Randy et lui rendons les plus hauts honneurs pour ses contributions inestimables au mouvement révolutionnaire et aux efforts de paix du NDFP.

Il a participé aux négociations de paix il y a deux ans et était l’un des porte-parole lors des négociations officielles. Travailleur infatigable au service de la population, il était toujours prêt à présenter le parti du NDFP lors de forums, séminaires et consultations sur les pourparlers de paix aux Philippines et à l’étranger.

Ka Randy a été victime de torture et prisonnier politique pendant des années sous le régime Macapagal-Arroyo. Il avait été acquitté de toutes les accusations et était protégé par l’Accord relatif aux garanties de sécurité et à l’immunité (JASIG) en tant que consultant de paix auprès du NDFP.

Son assassinat pourrait bien laisser présager de graves agissements contre les consultants du NDFP pour la paix, dont beaucoup, tels que Vic Ladlad, Adel Silva et Rey Casambre, ont déjà été arrêtés arbitrairement et accusés de fausses accusations.

De l’annulation unilatérale du GRP aux déclarations sur les négociations où Duterte fait volte-face, les pourparlers de paix ont été bloquées alors que le gouvernement Duterte se frayait un chemin vers la guerre et des attaques persistantes contre le NDFP et son personnel des négociations de paix.

Le meurtre brutal de Ka Randy dénote une escalade des attaques contre les consultants pour la paix et constitue un obstacle supplémentaire sérieux à la reprise des négociations de paix avec le gouvernement Duterte.

Le panel de négociation du NDFP reste attaché à l’instauration d’une paix juste et durable aux Philippines par le biais de négociations de paix. Le gouvernement militariste et terroriste de Duterte, cependant, a la ferme intention de saboter la poursuite de la paix juste en intensifiant les attaques contre le NDFP et en permettant des actes éhontés tels que le meurtre de Ka Randy.

Le hall des héros de la révolution philippine accueille Ka Randy. On se souviendra toujours de son martyr et de son travail infatigable qui inspire la lutte contre la tyrannie et pour une paix juste.

Déclaration de presse
Panel de négociation du NDFP
30 janvier 2019

Source : https://www.ndfp.org/on-the-brutal-murder-of-ndfp-consultant-felix-randy-malayao/

Narkana

Coordinateur pour Redspark français