Messages internationaux d’Hommage au Camarade Pierre

Nous relayons ici deux messages internationaux reçus à l’occasion de l’anniversaire du décès de notre Camarade Pierre, qui nous viennent du Parti Communiste maoïste (Italie) et du Parti Communiste du Népal (Révolutionnaire Maoïste).

Chers camarades,

Nous vous souhaitons à tous de chaleureuses salutations afin de garder le souvenir du camarade Pierre, grand camarade M-L-M, exemple de ténacité et de cohérence dans chaque jour de sa vie de révolutionnaire.

Un an après sa mort, les nombreux messages des partis et organisations révolutionnaires de tous les pays sont toujours d’actualité.

Le camarade Pierre était l’un des rares camarades maoïstes qui, en Europe, après s’être forgé dans la tourmente française de mai-juin 68 et les années qui ont suivi sa participation à la Gauche Proletarienne, a maintenu haut le drapeau rouge de la révolution en France, alors que beaucoup étaient engloutis dans le reflux général du mouvement. Il a continué à être lié au prolétariat et aux masses populaires de son pays mais aussi aux autres forces révolutionnaires qui dans d’autres pays européens ont été confrontées à des contradictions similaires de la lutte de classe.

Pierre a traversé les difficiles années 80 et 90 en France et en Europe en général, souvent seul ou accompagné de quelques camarades à ses côtés, mais malgré cela, il n’a jamais perdu la confiance en un avenir rouge, il a fondé le PCMF au début des années 2000 dans le feu de la lutte des classes et en lien étroit avec les masses. Nous sommes plus que jamais proches des membres du PCM aujourd’hui.

Pendant toutes ces années, le PCMF, sous la direction du camarade Pierre, a été le seul parti révolutionnaire en France, toujours à l’avant-garde de la lutte de classe contre la bourgeoisie monopoliste impérialiste française, allant vers le fascisme moderne, représenté hier par Sarkozy, Hollande, etc. aujourd’hui par Macron;

le PCmF dirigé par le camarade Pierre était le seul parti en France, avec d’autres camarades maoïstes en Europe, aux côtés du prolétariat et des masses populaires des banlieues françaises en révolte en 2005 et les années suivantes, tandis que les trotskistes, les ML et les faux révolutionnaires ont vacillé et jugé au-dessus de la lutte de classe ce qui s’est déroulé sous leurs yeux.

Avec cet esprit révolutionnaire, le PCMF dirigé par le camarade Pierre luttait contre le réformisme, les faux-communistes et les “cybermaoistes” ne voulant que publier des proclamations sur Internet sans jamais se salir les mains dans la lutte de classe.

Le camarade Pierre et ses infatigables camarades sont allés dans les universités, ont combattu les attaques contre le droit du travail et ont organisé un antifascisme militant.

Le camarade Pierre avec sa pratique et sa ligne révolutionnaire a formé la nouvelle génération de camarades maoïstes qui font aujourd’hui partie du PCM et qui continuent sur cette voie.

Le camarade Pierre et ses compagnons, infatigables, étaient aux portes de Renault, dans les rues des banlieues, aux côtés des sans-papiers qui venaient d’Italie après qu’une dure lutte menée par notre parti ait finalement réussi à arriver en France. Dés le début, en luttant à nouveau pour leurs droits, dans les deux pays, ils ont trouvé les maoïstes pour les organiser et mener leur juste combat!

Ce sont des faits et non des slogans! Tout cela est l’incarnation de la construction des partis politiques dans le feu de la lutte des classes et en étroite relation avec les masses.

Le PCMF dirigé par le camarade Pierre était un excellent exemple de parti internationaliste pour tous les maoïstes d’Europe.

Le camarade Pierre a toujours soutenu l’organisation des guerres populaires et est devenu le promoteur de comités de soutien dans son pays. Il a également été l’un des fondateurs du Comité international de soutien à la guerre populaire en Inde, auquel il a grandement contribué de façon créative, participant à toutes ses réunions jusqu’à la dernière en septembre dernier, quelques mois avant sa mort.

Cela a été rappelé dans de nombreux messages le lendemain de sa mort. Aujourd’hui, notre message n’est pas simplement un message commémoratif, mais un hommage au camarade Pierre et à son Parti. Le camarade Pierre et tout son travail révolutionnaire nous manquent, et tout cela en Europe nous manque tellement. Nous réaffirmons donc la nécessité de continuer à bâtir ce que le camarade a déjà commencé à construire:

La bataille pour l’unité en Europe entre les partis communistes existants et en construction, minée aujourd’hui par un opportunisme de droite mais aussi par de nouvelles déviations subjectivistes, qui tente de renverser le marxisme-léninisme-maoïsme et de le priver de son rôle d’arme la classe ouvrière à construire son parti révolutionnaire sous le feu de la lutte des classes et en liaison étroite avec les masses.

La bataille pour l’affirmation d’un internationalisme réel et pratiqué et non pas simplement par propagande en faveur de la guerre du peuple et en particulier de la guerre populaire en Inde, nous pensons à cet égard qu’il est nécessaire de donner le maximum de soutien en donnant une nouvelle impulsion au comité existant en développant également l’autocritique et l’action unitaire parmi ses promoteurs.

Il faut également tirer parti de l’expérience révolutionnaire de Pierre au sein de l’organisation maoïste dans laquelle il a pris part aux années 70: la Gauche Proletarienne, nous pensons que cette expérience devrait être encore mieux explorée au service de la construction de partis en Europe, dans la foulée de cette voie tracée en partie par la lutte de classe dans nos pays, il est possible de continuer le chemin de la Révolution sans appliquer des recettes faciles subjectives et mécaniques.

Le camarade Pierre est vivant et se bat avec nous!

Longue vie au PCM fondé par le camarade Pierre!

En avant dans la construction des partis politiques en Europe dans le feu de la lutte des classes et en étroite relation avec les masses!

Développons l’internationalisme prolétarien depuis le cœur des pays impérialistes européens pour soutenir les guerres populaires en cours!

PCm Italie

Chers camarades,

Le camarade Pierre était un communiste sincère qui a consacré sa vie pour faire la révolution en France et pour la cause de la révolution mondiale menée par le prolétariat. Il s’est toujours tenu du côté des révolutionnaires lors des tempêtes de luttes de lignes contre les opportunistes et les révisionnistes chez lui et à l’étranger. Nous pensons que le véritable hommage au camarade Pierre sera de remplir les tâches pour lesquelles il se battait de son vivant.

La guerre populaire secouant le monde au Népal a fait face à de sérieux revers face à la collusion de réactionnaires et de traîtres, de capitulants et d’éléments néo-révisionnistes du parti. Néanmoins, notre parti poursuit sa tâche pour accomplir le travail de révolution que nous nous étions fixés depuis longtemps. Nous travaillons fort pour préparer sérieusement la révolution de Nouvelle Démocratie au Népal.

A cette occasion, notre parti appelle tous les partis et organisations maoïstes authentiques du monde à atteindre un point de compréhension commun afin de forger leur unité sur la base de l’idéologie scientifique marxisme-léninisme-maoïsme. Ce sera un véritable hommage au Camarade Pierre si nous pouvons remplir cette tâche.

Gaurav

Chef du département international

Parti communiste du Népal (maoïste révolutionnaire)

Source : http://www.pcmaoiste.org/actuinter/messages-internationaux-dhommage-au-camarade-pierre/

Narkana

Coordinateur pour Redspark français