Les offensives tactiques sont les réponses de la NPA à l’aggravation du fascisme du régime de Duterte

01 Avril

Deux jours seulement après le succès de l’offensive tactique de la NPA à Mt. Gunggung-o, Bauko, Mountain Province, l’AFP-PNP a lancé une opération de poursuite d’ampleur pour récupérer de ses pertes et se sauver la face. Mais une fois encore, les combattants rouges du commandement Leonardo Pacsi avaient prouvé l’efficacité de leur préparation en lançant une opération de harcèlement des troupes en opération à Mt. Makilakilat à la municipalité de Tadian à 13h30 aujourd’hui.

Les affirmations de l’AFP/PNP selon lesquelles ils ont lancé l’opération visant simplement à débusquer la NPA à Mountain Province sont ridicules. Le 54ème Bataillon d’Infanterie a installé son détachement il y a longtemps près de Hedcor Tapping Station au Barangay Otucan Norte, Bauko pour protéger ses intérêts. Tout récemment, ledit détachement du 54ème BI a été transféré sur une colline proche. Il est en train d’être fortifié, cela indique qu’il sera définitivement là malgré l’opposition des résidents. Le détachement sert certainement à renforcer un autre détachement de l’armée situé à proximité de la centrale hydroélectrique de HEDCOR à Sabangan. La société Hedcor a prétendu avoir acquis des droits de propriété sur le fleuve en amont et les affluents adjacents, privant ainsi les habitants de Bauko et de Sabangan de l’eau du robinet pour les besoins domestiques et d’irrigation.

Dans leur tentative effrénée d’affirmer qu’ils ont le dessus dans leur campagne contre-révolutionnaire, les porte-parole et les maîtres de la manipulation du PNP/AFP pleurs dans les médias et racontent du charabia dans les médias sociaux pour couvrir leurs pertes. Pire encore, ils accusent faussement des agriculteurs innocents à la campagne et les victimisent dans le cadre de leur chasse aux sorcières brutale. Le meurtre sanglant de 14 agriculteurs à Canlaon City, Negros Oriental, le 30 mars dernier, sans raison valable, s’ajoute à la longue liste des victimes du pire fascisme déchainé contre le peuple. Les agriculteurs, les femmes et les jeunes qui n’ont pris aucune part aux combats armés entre la NPA et l’AFP-PNP subissent des pressions et sont menacés de se faire passer pour des « capitulationnistes », afin de créer un environnement de « paix » propice à l’entrée de projets impérialistes étrangers et de chasse aux primes.

La CPDF (Front Démocratique du Peuple de la Cordillère) appelle une nouvelle fois les forces de base de l’AFP-PNP à procéder à une introspection sérieuse. Pendant que vous êtes plongé dans le désastre du champ de bataille, vos généraux supérieurs, y compris votre commandant en chef, vont gambader en sautillant dans la demeure de leur maîtresse et versent des larmes de crocodile chaque fois qu’un modeste combattant tombe au combat. Vous devenez de la chair à canon alors que vos supérieurs s’enrichissent grâce à des accords de modernisation corrompus avec des gouvernements étrangers. Quittez le service fasciste dans lequel vous vous trouvez ! Rejoignez et soutenez plutôt les rangs des peuples travailleurs d’où vous veniez.

Rejoignez la Nouvelle Armée Populaire !

Faisons avancer la Guerre Populaire !

Source : https://www.philippinerevolution.info/statement/tactical-offensives-are-the-npas-answers-to-the-worsening-fascism-of-the-duterte-regime/

Narkana

Coordinateur pour Redspark français