Un jawan tué et 4 blessés lors d’une grève maoïste au Jharkhand

Un jawan de Sashastra Seema Bal (SSB) [NDT: Une des forces de police centrales indiennes] a été tué et quatre autres membres des forces de sécurité blessés après que les maoïstes aient ouvert le feu sur les forces de sécurité dans la région de Kathalia, dans le district de Dumka, tôt dimanche matin.

Niraj Chhetri, le jawan tué, était originaire d’Assam. Rajesh Kumar Rai et Karan Kumar, deux gendarmes, ont été grièvement blessés.

Ils ont été héliportés à Ranchi et admis à l’hôpital Medica. Les agents de police Satish Gujar et Sonu Kumar, les deux autres blessés, ont été admis dans un hôpital gouvernemental à Dumka.

YS Ramesh, surintendant de la police de Dumka, a déclaré que les forces de police ont reçu l’information qu’un groupe maoïste campait dans la zone située entre les limites du poste de police de Shikaripara et de Ranishwar. Lorsqu’une équipe de SSB et de la police d’État menait une opération conjointe, les maoïstes ont soudainement ouvert le feu.

Les forces de sécurité ont riposté et environ cinq maoïstes ont été abattus. Cependant, les maoïstes s’étaient retirés dans les forêts à ce moment-là. Des opérations de recherche étaient en cours dans la région, a précisé le surintendant. Un commandant de SSB, Sanjay Kumar Gupta, a déclaré que les forces poursuivaient leurs opérations de recherche dans la région jusqu’à tard dans la soirée. Les efforts étaient en cours pour attraper les maoïstes. Mais aucune arrestation ou saisie n’a encore été faite.

Les autorités hospitalières ont déclaré que Rai avait été blessé aux deux cuisses. Une opération a été effectuée, à la suite de quoi son état était stable. Karan avait été blessé aux membres supérieurs et à la tête, et les médecins allaient l’opérer lundi. On dit aussi qu’il est hors de danger.

Vers l’après-midi, le corps de Chhetri a été transporté à l’Institut Rajendra des sciences médicales de Ranchi. Le ministre du Développement urbain, CP Singh, ainsi que des officiers supérieurs de SSB, de la police et de l’administration de l’État lui ont rendu hommage à Angara.

Son corps sera envoyé à Assam lundi.

C’est la deuxième attaque maoïste dans l’État en une semaine. Le 28 mai, au moins 26 membres des forces de sécurité de la police centrale et de la police d’État ont été blessés après que des maoïstes aient déclenché une série d’explosifs improvisés dans les collines de Rai Sindri, dans les limites du poste de police de Kuchai, dans le district de Sarikela-Kharsawan.

Le 20 mai, trois membres de la police du Jharkhand ont été héliportés à Ranchi après avoir été blessés lors d’une attaque par une équipe maoïste dirigée par le commandant de la sous-zone Maharaj Pramanik, près du village de Hudungada, dans le district de Seraikela-Kharsawan.

Le 3 mai, un maoïste a fait sauter le bureau électoral du candidat du BJP de Khunti, Arjun Munda, situé sur la route Kuchai, à tout juste 200 mètres du poste de police de Kharsawan.

Source : https://www.hindustantimes.com/india-news/jawan-killed-4-injured-in-jharkhand-maoist-strike/story-Zyg6H2Gnh20LfshaGjcbWP.html

Narkana

Coordinateur pour Redspark français