Colombie : la jeunesse mène des actions anti-impérialistes

Le 14 février, des enseignants de plusieurs villes du pays se sont mobilisés pour demander des réformes et des droits au gouvernement. Les enseignants soulignent le besoin de ressources et d’investissements supplémentaires pour l’éducation préscolaire, primaire et secondaire, qui réduiraient les inégalités de revenus et entraîneraient des augmentations de salaire, amélioreraient les infrastructures, le personnel enseignant, et garantiraient la bonne santé des enseignants, entre autres demandes concrètes.

Lors de la mobilisation des enseignants, plusieurs organisations de jeunes lycéens ont activement participé et encouragé les défilés des enseignants par leurs chants et une énergie débordante ; ils tirent plus de combativité en bloquant les rues ce qui a ravivé le véritable objectif de ces mobilisations, à savoir protester et défier l’État vieux et pourri pour conquérir les droits, ce qui contraste avec la politique des dirigeants des syndicats, qui appellent toujours à la mobilisation pacifique, dans le strict cadre des normes et des lois bourgeoises, et ils ont même le culot de toujours remercier la présence de la police qui, selon eux, “prend soin de la mobilisation” ; les jeunes aident également à élever le niveau politique avec leurs slogans anti-impérialistes et anti-électoraux, pour la défense et la conquête des droits de manière réelle, ainsi qu’avec des slogans révolutionnaires, qui soulèvent la nécessité d’aller au-delà des revendications concrètes et de faire avancer les tâches urgentes dont le pays a besoin, telles que la révolution agraire, entre autres. Le 14 février dernier ne faisait pas exception. Les jeunes ont profité de la mobilisation des enseignants pour dénoncer l’agression de l’impérialisme yankee au Venezuela et pour appeler tous les peuples à se battre et à résister à l’agression impérialiste.

Ci-dessous quelques photos de la mobilisation.

Source : https://elcomuneroprensa.wordpress.com/2019/02/16/jovenes-realizan-propaganda-antiimperialista/

Narkana

Coordinateur pour Redspark français