Détruisons la “sous-culture du communisme” et devenons plus attirant pour la classe ouvrière

Un sujet relativement récent dans le groupe Marxist Center sur Facebook concernait un meme que Bhaskar Sunkara a partagé sur la façon dont la gauche est trop bizarre. Le message principal et les nombreux commentaires argumentaient pour convaincre pourquoi que non, ils sont bien comme ils sont, et qu’ils n’ont pas besoin de changer, pour diverses raisons.

Mais la gauche que nous avons est bizarre, et c’est un problème, et je reconnais aussi ce problème en moi. Parce que le MLM est un ensemble de concepts – et ce cadre peut être reformulé et véhiculé dans toutes les langues et dans toutes les cultures, tout comme les mathématiques le peuvent. Et puis il y a le gauchisme américain en tant que culture. Et beaucoup trop de gens confondent la «culture gauchiste américaine» – les moyens hérités de communiquer, l’esthétique, les normes et les coutumes – comme faisant parti des «mathématiques» elles-mêmes.

La gauche que nous avons est tourné sur elle-meme avec sa propre culture, avec sa culture internet ~ ? w e i r d ? ~ et autres. Fuck les memes communistes. Fuck la fétichisation des personnages et des événements historiques. Un individualisme incroyablement intense – aussi omniprésent pour les gens que l’air qu’ils respirent – est l’opium qui empêche les gens de voir à quel point ils ont besoin d’abandonner toute cette merde. Les gens ont besoin de se dégriser et de cesser de jouer a ca. Les gens doivent cesser de traiter la gauche que nous avons comme un endroit où ils peuvent se retirer. Nous ne devrions etre en RIEN comme les libéraux radicaux. Encouragons les passe-temps qui nous placent dans les lieux où se trouvent les véritables masses du peuple, en particulier les ouvriers. Le gauchisme en tant que culture devrait être mis de coté pour quiconque aspire à être maoïste. Et quand il une culture se reconstruira, comme l’a dit récemment bien dit un camarade, cela devra être une culture prolétarienne, et non pas une culture complètement étrangère et auto-aliénante a la classe ouvrière.

Les guerres populaires en Inde, aux Philippines et au Pérou ont tous eu des «intellectuels qui vont aux plus bas segments des masses laborieuses». Géographiquement, nous n’aurons peut-être pas besoin de voyager aussi loin qu’ils le feraient, mais la rupture culturelle que nous devont faire doit être tout aussi décisive.

Laissez les mencheviks s’embaumer – nous devons continuer à détruire ce qui est fade ou non pertinent en nous-mêmes, encore et encore. Et ce sera inconfortable, et nous devons rester inconfortable pour toujours. Nous ne devons rien retenir en nous critiquant nous-mêmes et les uns les autres. C’est la seule façon pour devenir et rester la force vive dans le monde dont nous avons besoin.

Source: https://jiminykrix.wordpress.com/2017/11/05/destroy-the-subculture-of-communism-make-yourself-truly-appealing-to-the-working-class/