Un député du BJP et 4 membres des forces de sécurité tués lors d’une attaque maoïste à Dantewada

Un député du BJP, Bhima Mandavi, et quatre membres du personnel de sécurité ont été tués dans un attentat maoïste dans la région de Dantewada, dans le sud du Chhattisgarh, a annoncé mardi un haut responsable de la police.

La police a déclaré que les maoïstes avaient fait exploser un engin explosif improvisé sur la route lorsque le convoi du législateur de Dantewada, Bhima Mandavi, traversait le district.

Le député du BJP et 4 membres des forces de sécurité ont été tués dans l’attaque, a déclaré le chef de la police du district de Dantewada, Abhishek Pallav.

L’incident s’est produit juste deux jours avant la première phase du vote pour les élections de la Lok Sabha.

L’attaque a eu lieu entre Kuakonta et Syamgiri à Dantewada. À la suite de l’explosion, un profond cratère a pu être observée dans le sol. Les restes mutilés du véhicule explosé ont été vus sur le sol.

Un renfort de contingent de forces de l’ordre a été conduit sur le site de l’explosion.

Le chef de la police de Chhattisgarh, DM Awasthi, avait précédemment confirmé la mort de cinq jawans.

Condamnant l’attaque maoïste, le Premier ministre Modi a déclaré que la mort d’un karyakarta du BJP était « profondément angoissante ».

“Shri Bhima Mandavi était un Karyakarta dévoué du BJP. Diligent et courageux, il servit assidûment le peuple du Chhattisgarh. Sa disparition est profondément angoissante. Condoléances à sa famille et à ses partisans. Om Shanti.

« Je condamne fermement l’attaque maoïste au Chhattisgarh. Mes hommages au personnel de sécurité tombé en martyr. Les sacrifices de ces martyrs ne seront pas vain », a tweeté le Premier ministre.

Le Premier ministre du Chhattisgarh, Bhupesh Baghel, a convoqué une réunion de haut niveau sur cet incident.

L’attaque présente des similitudes avec celle qui a eu lieu dans le foyer naxalite de Bastar, juste avant les élections à l’Assemblée de mai 2013.

Vingt-sept personnes, dont le dirigeant du Congrès, Mahendra Karma, et l’ancien ministre de l’Union, VC Shukla, avaient été tuées dans l’embuscade.

Avant les élections législatives de novembre dernier, un membre des CISF et trois civils ont été tués à Dantewada lorsqu’un engin piégé fabriqué par Naxals a explosé dans un bus.

Source : https://www.hindustantimes.com/india-news/five-killed-after-mla-s-car-attacked-by-maoists-in-dantewada/story-OhdBgPeRiLFoYngHtXI0c0.CO.html

Narkana

Coordinateur pour Redspark français