Entretien avec un activiste de Macradh

La Jeunesse Républicaine Socialiste Irlandaise “Macradh” a été fondée à la Pâques 2019 en tant que branche de jeunesse des Républicains Socialistes Irlandais (Irish Socialist Republicans – ISR). L’organisation fait partie de l’Action Anti-Impérialiste Irlandaise et fournit un moyen d’organiser la jeunesse irlandaise dans la lutte pour la libération nationale et le socialisme.

Dans sa déclaration de fondation, Macradh a affirmé que « l’établissement de Macradh a été réalisé après des mois de planification, car il a été estimé qu’une nouvelle forme d’organisation était nécessaire pour organiser la jeunesse irlandaise dans la lutte pour la liberté » et a poursuivi par : «La jeunesse révolutionnaire irlandaise a toujours été au premier plan de la lutte pour la liberté et cette génération ne sera pas différente. En construisant une culture d’action directe révolutionnaire combinant éducation, sport et commémoration de nos martyrs patriotes, Macradh vise à être une plateforme positive où la jeunesse irlandaise pourra jouer son rôle dans la lutte républicaine. »

Aujourd’hui, dans le cadre d’une nouvelle série mettant en lumière l’activisme et le travail de masse dans lequel sont impliqués quotidiennement les Républicains Socialistes Irlandais, Socialist Republican Media a mené un brève entretien avec un membre de Macradh-ISR Youth, pour discuter du travail révolutionnaire de l’organisation. Ce qui suit est cet entretien.

Question 1 : Camarade, merci d’avoir pris le temps de nous parler aujourd’hui. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce qui vous a attiré dans le républicanisme socialiste :

Réponse 1 : Ce qui m’attirait à l’origine dans le républicanisme socialiste, c’était d’apprendre l’injustice qui existe partout dans le monde sous le capitalisme et l’impérialisme, comme en Irlande, en Palestine, en Syrie, en Libye et dans de nombreux autres pays. Voir l’injustice sociale dans ma propre région, voir des gens souffrir du fardeau de la pauvreté dans ma propre communauté, conséquence directe du système capitaliste, m’a aussi attiré vers le républicanisme socialiste.

Question 2 : Merci camarade. Je vois que la lutte des classes et la lutte contre l’impérialisme ont eut de fortes influences sur vous. Dans cet esprit, quels sont selon vous vos héros révolutionnaires ?

Réponse 2 : Seamus Costello et Kit Conway.

(Note de la rédaction : Seamus Costello du comté de Wicklow était une figure emblématique du républicanisme socialiste irlandais au XXe siècle. Il a servi dans l’IRA lors de la campagne des frontières et a créé le Parti Socialiste Républicain Irlandais (IRSP) et l’Armée Irlandaise de Libération Nationale (INLA) en 1974. Costello a été assassiné par des contre-révolutionnaires en 1977.

Kitt Conway était un volontaire de l’armée républicaine irlandaise de Tipperary, qui a servi pendant la guerre d’indépendance en tant que membre actif d’une colonne de lutte de l’IRA. Membre fondateur du Congrès Républicain en 1934, Conway dirigeait l’aile militaire de cette organisation, l’Armée Citoyenne Irlandaise. Avec ses camarades, Kit fait partie des nombreux républicains socialistes qui ont rejoint les brigades internationales pour lutter contre le fascisme en Espagne et qui a été tué au combat lors de la défense de la République espagnole en 1937.)

Question 3 : Camarade, vous êtes un membre fondateur de Macradh-ISR Youth. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur l’organisation et sur ses objectifs ?

Réponse 3 : Macradh est une organisation de jeunesse républicaine socialiste composée et ouverte aux jeunes de 15 à 25 ans. Macradh doit son allégeance à la classe ouvrière irlandaise et à la République Socialiste, proclamée en 1916 et établie en 1919. En tant qu’organisation de jeunesse des RSI, notre objectif est d’organiser et de mobiliser la jeunesse irlandaise dans la lutte pour la libération nationale et le socialisme afin qu’elle joue un rôle clé dans la révolution qui reconstruira la République Socialiste.

Question 4 : Quel militantisme pratique Macradh ?

Réponse 4: Macradh travaille en étroite collaboration avec les RSI et l’Action Anti-Impérialiste Irlande et participe à de nombreuses campagnes telles que la campagne de boycott des marchandises israéliennes, s’oppose activement à l’extrême droite, soutient le travail de nos camarades de la Colonne de Lutte Anti-Expulsion, à la campagne “Bring it to their doors” et “Notre Mandat, Notre République”. Macradh est également impliqué dans des actions directes, aussi bien dans la rue qu’en ligne. Nous sommes également impliqués dans l’organisation d’activités éducatives sur des sujets tels que l’histoire révolutionnaire, la langue irlandaise et l’étude du marxisme-léninisme-maoïsme et son application en Irlande. Le développement d’une culture révolutionnaire de la classe ouvrière par l’éducation et des sports comme les arts martiaux et la randonnée constitue un élément essentiel de notre travail.

Question 5 : C’est un programme de travail impressionnant pour une organisation de jeunesse révolutionnaire. Comment Macradh s’engage-t-elle avec les jeunes de la classe ouvrière ?

Réponse 5 : Macradh entretient des relations avec les jeunes de la classe ouvrière de différentes manières, par les médias sociaux et les tracts, par le porte à porte dans les quartiers populaires, en accomplissant des actions directes et un militantisme engageant les jeunes vers le républicanisme socialiste.

Question 6 : Macradh se voit comme un élément clé de l’organisation de la résistance de la classe ouvrière en Irlande. La jeunesse irlandaise a-t-elle beaucoup d’interet pour la lutte des classes ?

Réponse 6 : Oui. Il existe actuellement un fort interet de la jeunesse pour la lutte de classe. Mais à cause du système éducatif sous le capitalisme, beaucoup ne savent pas comment amener un changement ou comment s’impliquer dans la lutte. Macradh espère impliquer de plus en plus de jeunes dans la lutte au cours des semaines et des mois à venir, en appliquant le slogan révolutionnaire de James Connolly, “Agitez, éduquez, organisez” !

Question 7 : Pouvez-vous décrire comment Macradh voit le rôle de la jeunesse dans la lutte pour la libération nationale irlandaise et le socialisme ?

Réponse 7 : Macradh considère que le rôle de la jeunesse dans la lutte pour la libération nationale et le socialisme est essentiel. Comme pour les générations précédentes, nous pensons qu’il appartient à la jeunesse révolutionnaire de mener la lutte vers la victoire. En termes simples, sans la jeunesse, il n’y a pas d’avenir pour le mouvement révolutionnaire.

Question 8 : Camarade, merci d’avoir pris le temps de nous parler aujourd’hui. Avant de terminer, que diriez-vous à un jeune qui souhaite s’impliquer dans la résistance ?

Réponse 8 : Entre en contact avec Macradh aujourd’hui et implique-toi dans la lutte socialiste républicaine. Initie-toi à la lutte nationale et internationale contre le capitalisme et l’impérialisme. Parle en à tes amis, et nous vous aiderons à vous organiser. Peu importe le rôle que vous voulez jouer, il y a un rôle pour tout le monde. La lutte est en train de se reconstruire. Il est temps de jouer ton rôle.

Source : https://socialistrepublicanmedia.home.blog/2019/06/04/an-interview-with-a-macradh-activist/

Narkana

Coordinateur pour Redspark français