Quatre membres des CRPF tués par des maoïstes lors de l’explosion d’un véhicule

RAIPUR: Quatre membres des Forces de Police de la Réserve Centrale (CRPF) ont été tués et deux autres blessés après que des maoïstes aient fait sauter un véhicule antimines (MPV, mine-protected-vehicle ) dans le district de Bijapur, dans le Chhattisgarh, a annoncé la police.

L’incident s’est produit vers 16 heures, près du camp des CRPF de Murdanda sous le commissariat d’Awapalli, lorsque son 168e bataillon était parti pour une opération de « domination de la zone », a déclaré le surintendant de la police de Mohit Garg, Bijapur au PTI.

Lorsque le véhicule antimines transportant six membres des forces de polices se trouvait à environ un kilomètre du camp, des maoïstes ont déclenché une puissante explosion de mine terrestre, a-t-il déclaré.

“Quatre paramilitaires ont été tués et deux autres blessés dans l’explosion”, a-t-il déclaré.

Des renforts ont été immédiatement acheminés sur les lieux et le personnel blessé a été évacué, a ajouté le responsable, ajoutant qu’ils récupéraient les corps du site.

L’attaque a eu lieu le jour où le ministre en chef, Raman Singh, a lancé la campagne du BJP (Bijapur) pour la première phase du scrutin le 12 novembre dans le district voisin de Sukma.

La première phase des élections couvrira 18 circonscriptions situées dans huit districts touchés par les maoïstes – Bastar, Kanker, Sukma, Bijapur, Dantewada, Narayanpur, Kondagaon et Rajnandgaon.

Les maoïstes avaient récemment placé des affiches dans certaines parties de la région de Bastar, appelant au boycott des élections.