France, Reims: Le PCM présent a la 44e commémoration du martyr d’Ibrahim Kaypakkaya

Le PCm a été invité à la soirée de commémoration de la 44ème année de la mort du camarade et leader communiste Ibrahim Kaypakkaya, organisée par les camarades de Partizan. Voici la déclaration du PCm qui a été lue à cette occasion:

“Ibrahim Kaypakkaya nous a quitté il y a maintenant 44 ans, assassiné par les forces armées de l’État réactionnaire turc. Ibrahim Kaypakkaya a été le fondateur du TKP/ML (Parti Communiste de Turquie / Marxiste-Léniniste) et de sa branche armée la TIKKO (Armée Ouvrière et Paysanne de Libération de Turquie). Il représenta en Turquie, la ligne rouge du mouvement communiste ayant rompu avec les révisionnistes et les opportunistes. Il a lutté contre le révisionnisme sous sa plus haute forme à cette époque : le révisionnisme de Safak au sein du TIIKP. Avec la fondation du TKP/ML et de la TIKKO, il fut le glorieux initiateur de la Guerre Populaire Prolongée en Turquie. Ibrahim Kaypakkaya a laissé des contributions immortelles au peuple de Turquie pour avancer vers la Révolution de Nouvelle Démocratie puis le socialisme.

Pour cette occasion notre Parti a décidé d’éditer en français un des textes fondamentaux d’Ibrahim Kaypakkaya : La Question nationale en Turquie.

Notre Parti a aussi publié pour cette occasion une longue déclaration ayant pour objectif de présenter la vie et les enseignements de Kaypakkaya en français notamment sur la question de la lutte armée, du kémalisme et du mouvement national kurde.

Ibrahim Kaypakkaya est une source d’inspiration pour tous les communistes à travers le monde. Son engagement révolutionnaire, ses analyses théoriques et son sacrifice pour la révolution, représentent des modèles pour chaque communistes dans le monde.

En fondant le TKP/ML et la TIKKO, Kaypakkaya a armé le peuple turc de ses armes les plus puissantes pour renverser l’impérialisme, le capitalisme bureaucratique et le féodalisme.

Notre Parti tient à saluer les membres du TKP/ML ainsi que les combattantes et combattants de la TIKKO.

Notre Parti tient en particulier à rendre le plus grand hommage possible aux 12 combattantes et combattants de la TIKKO tombés en martyr l’année dernière. Parmi ces révolutionnaires, nous saluons en particulier le camarade Yetiş. Yetiş est né et a grandi en France. Il a milité et a combattu en France. Yetiş a été emprisonné en France pour son engagement maoïste. Yetiş était non seulement un révolutionnaire, mais un grand artiste qui a mis ses talents au service de la cause du peuple.

Notre Parti exprime ses plus chaleureuses salutations envers le TKP/ML et la TIKKO qui poursuit la lutte pour la Révolution de Nouvelle Démocratie en suivant la stratégie de la Guerre Populaire Prolongée adaptée aux conditions de la Turquie.

Les enseignements d’Ibrahim Kaypakkaya sont immortels !
Vive le TKP/ML ! Vive la TIKKO !
Vive le marxisme-léninisme-maoïsme !
Vive la Guerre Populaire Prolongée !
Vive la Révolution Prolétarienne Mondiale !”

Source : https://www.facebook.com/pcmaoiste/posts/773703736121638

Subscribe to Our Newsletter