Une étincelle peut mettre le feu à toute la plaine

Les Républicains Socialistes Irlandais et la colonne de lutte anti-expulsion saluent les actes de résistance héroïques perpétrés la nuit dernière par des activistes anti-expulsion à Strokestown, dans le comté de Roscommon.

La semaine dernière, les vautours impérialistes de la banque KBC, se servant des blacks and tans [1] comprenant des paramilitaires loyalistes, ont expulsé une famille de leur domicile.

Hier soir, en réponse à ce crime contre le peuple irlandais, une colonne qui, selon certains rapports, compterait près de 100 personnes, a dégagé les Blacks and Tans de la maison familiale, a clairement indiqué que leurs actes étaient un crime contre le peuple irlandais et aurait incendié le véhicule appartenant aux Black and Tans.

Il est important de noter que la police de l’État libre d’Irlande a une nouvelle fois démontré sa nature de classe. La semaine dernière, la Gardaí (Police irlandaise) regardait sans intervenir lorsque la famille a été expulsée de chez elle. Pourtant, à la suite de cet acte de résistance provocateur, la zone a été déclarée « scène de crime ».

Il y a un peu plus de 100 ans, les représentants démocratiquement élus du peuple irlandais ont établi notre République Populaire à Dublin. L’An Chéad Dáil a publié le programme démocratique de 1919 qui déclarait : « Nous déclarons, dans les termes de la Proclamation Républicaine Irlandaise, que le peuple irlandais a le droit de jouir de la propriété de l’Irlande et de contrôler sans restriction le destin irlandais, et au nom de notre premier président, Pádraíg Mac Phiarais, nous déclarons que la souveraineté de la nation s’étend non seulement à tous les hommes et toutes les femmes de la nation, mais également à tous ses biens matériels, à son sol et à toutes ses ressources, à toute sa richesse et à les biens créateurs de richesses au sein de la nation, et avec lui, nous réaffirmons que tout droit à la propriété privée doit être subordonné au droit public et au bien-être. “

Il est clair que la République Populaire aurait empêché les expulsions économiques.

“Notre mandat – Notre République”

Le moment est venu de reconstruire la République Socialiste Irlandaise, la République Populaire. Le moment est venu de renforcer la résistance contre les ennemis du peuple irlandais, les capitalistes et les impérialistes, qui musèlent notre République et chassent nos familles de chez nous.

Construisons la Résistance Populaire – Reconstruisons la République Populaire !

Une étincelle peut mettre le feu à toute la plaine – Mao

 

[1] Milice britannique privée appelée “black and tans” en référence aux milices anti-IRA lors de la guerre civile

Source: https://www.facebook.com/AIAIreland2/