Salut et hommage rendu aux martyrs de la révolution dans la région Nord-Est de Mindanao

Aujourd’hui, le 9 août 2018, nous célébrons le jour des martyrs dans la région du nord-est de Mindanao (NEMR). En ce jour, nous rendons notre plus grand salut et hommage aux martyrs de la révolution. En ce jour aussi nous nous souvenons de Fr. Frank “Ka Migo” Navarro qui a donné sa vie pour servir le peuple et la révolution. Ka Migo était un prêtre révolutionnaire qui a rejoint la Nouvelle Armée Populaire (NPA) et est devenu cadre du parti dans la région.

Les martyrs de la révolution dans la région au cours des six premiers mois de 2018 sont Dominador “Ka Bryan” Catapti Jr ; Bayoyo « Ka Hector » Baranggan; Archel “Ka Pet” Bellancio; Junry “Ka Jhonny” Alamada; Kenith “Ka Elpe” Yuboc; Junry “Ka Rey” Cabug-os et Ramel “Ka Jasper” Tac-an.

Leur vie a été écourtée dans la lutte pour libérer le pays et le peuple philippin du régime impérialiste et des classes locales oppressives et exploiteuses. Leur vie est une expression concrète de l’accomplissement du devoir de classe et de l’engagement à servir le peuple.

Selon le camarade Mao Zedong, “Quand il y a lutte il y a sacrifice : la mort est chose fréquente. Mais toutes les morts n’ont pas la même signification. Mourir pour les intérêts du peuple a plus de poids que le mont Taichan, mais se dépenser au service des fascistes et mourir pour les exploiteurs et les oppresseurs a moins de poids qu’une plume. ”

On ne peut nier que nous avons été attristés par leurs morts, mais nous devons accepter cela comme une réalité. Même si nous ne participions pas à la lutte, la mort viendrai un jour et nous devons donc choisir une mort « plus lourde que le mont Diwata ». Ceci est un sacrifice qui crée une nouvelle vie, une mort qui inspire les autres à continuer la cause pour laquelle les camarades sont morts et ont laissé derrière eux. Comme eux, nous devons faire passer les intérêts du peuple, du Parti et de la révolution avant nos propres intérêts.

Voila les nouveaux héros de notre époque. Ils ont rempli le serment de “vivre avec les masses et mourir pour les masses”.

Ils sont peut-être morts, mais les leçons qu’ils ont laissées sont vivantes. Ils n’ont pas été vaincus par l’adversité, l’épuisement, la faim, la maladie ou le sacrifice. Leurs vies ont été interrompues par les mercenaires fascistes de l’AFP, PNP, CAFGU, Bagani-Magahat et d’autres paramilitaires qui tentent  désespérément d’arrêter la lutte acharnée du peuple. La libération du peuple philippin était leur unique préoccupation. Ils ont combattu sans peur les exploiteurs, les oppresseurs, le gouvernement fantoche et les mercenaires fascistes.

Ils sont les martyrs de la révolution nationale démocratique. Nous devrions considérer leur mort comme un défi pour renforcer davantage nos principes et engagements. Nous devons continuer leurs tâches inachevées et poursuivre le chemin enrichi de leur sang vers la victoire totale !

Saluons les martyrs de la révolution ! Ils sont les monuments inébranlables de la révolution !

Ka Maria Malaya
Porte-parole
NDFP-NEMR

Source: National Democratic Front of the Philippines

Narkana

Coordinateur pour Redspark français